Épaves sur l’eau | Actualités, Sports, Emplois

TAYLOR JOHNSON

TAYLOR JOHNSON

Rédacteur de journal

La goélette Florida en 1886. (Photo avec l’aimable autorisation du Marquette Maritime Museum)

MARQUETTE — Au fil des ans, des centaines de navires ont péri dans les eaux froides du lac Supérieur. Certains des ossements de ces navires peuvent encore être vus par les plongeurs aujourd’hui.

Mardi, la série de conférences hivernales du Marquette Maritime Museum Maritime History on Tap a organisé une présentation intitulée « Marquette Ship Wrecks » à la Ore Dock Brewing Company. L’historien maritime Dan Fountain a parlé d’une douzaine de navires qui avaient succombé aux eaux autour de la région de Marquette.

«Ce sont des épaves qui ont laissé des restes, ce qui signifie qu’il y a quelque chose que nous pouvons sortir et trouver. Que nous fassions de la plongée sous-marine, du kayak, de la plongée en apnée, il est possible que vous puissiez voir certaines de ces épaves », a-t-il déclaré.

Le premier naufrage près de la région de Marquette a eu lieu en 1849. Le Siskowit transportait de la nourriture pour les chevaux. Il avait l’intention d’arriver à Marquette mais une tempête a obligé l’équipage à continuer jusqu’à L’Anse, où l’équipage a fini par se glacer avec son navire.

Deux hommes de Marquette ont fait de la raquette de Marquette à L’Anse pour donner un coup de main. Ils ont embauché des habitants pour couper un canal pour qu’ils puissent ouvrir l’eau. Une fois le chenal réalisé, le navire est dirigé vers Marquette et y arrive le jour de Noël. Les colons y ont déchargé le navire et ont essayé de l’enfoncer dans l’embouchure de la rivière Chocolay, et il est resté là jusqu’à ce que les tempêtes le mettent en pièces et l’enterrent.

Parmi les autres navires qui ont fait naufrage dans la région de Marquette dont il a été question, citons le Queen City, le Queen of the Lakes, le De Soto, en Floride, le Robert Wallace, le David Wallace, la Laura Bell, le George Sherman, le Charles J. Kershaw, le D. Leuty et le Henry B. Forgeron.

Fountain a clôturé la présentation par une histoire surprenante.

En juin 1974, un biplace F-106 décolle de K.I. Base aérienne de Sawyer. Le moteur s’est arrêté en plein vol, ils ont donc décidé de diriger l’avion défaillant loin de la ville de Marquette et dans l’eau au large de South Beach. Le carburéacteur s’est enflammé, mettant le feu à la surface du lac. Le pilote et le copilote ont été éjectés. L’un a atterri dans un champ à Harvey et l’autre dans un arbre à Harvey.

« Si vous deviez plonger au large de South Beach, vous pourrez peut-être parfois trouver un morceau d’aluminium », a déclaré Fountain.

Maritime History on Tap est financé en partie par des subventions de la WE Energies Foundation, du Michigan Council for Arts and Cultural Affairs et du National Endowment for the Arts.

Les dernières nouvelles d’aujourd’hui et plus dans votre boîte de réception

Nécrologie de Melinda Austin (2021) - Bismarck, ND - The Bismarck Tribune
Sur le même sujet :
Melinda « Mindy » Austin, 62 ans, Bismarck est décédée paisiblement à la maison…