Les entreprises de plongée sous-marine LI soutenues par l’afflux de l’East End

Par Bill Bleyer

Spécial pour Newsday

Mis à jour le 28 février 2022 à 06:48

« J’ai été agréablement surpris que le COVID se soit avéré être une bonne chose pour la plongée à Long Island, en particulier dans l’East End », a déclaré Barry Lipsky, président de la Long Island Divers Association.

Randy Randazzo, propriétaire du Hampton Dive Center à Riverhead, a déclaré: « Lorsque COVID s’est produit, nous avons vu beaucoup de gens déménager à l’extrémité est de Long Island. » Comme d’autres magasins, « nous avons été fermés pendant trois mois à cause du COVID en 2020 et lorsque nous avons rouvert le 1er juin, nous pensions que nous allions avoir du mal à cause du COVID. Mais au contraire, nous étions plus occupés que jamais avec la plongée locale car nous avions tous ces gens qui ne voyageaient pas dans les Caraïbes ou ailleurs comme ils le feraient normalement. »

Randazzo a ajouté que « notre plus grand défi l’année dernière par rapport à l’année précédente était les problèmes de chaîne d’approvisionnement ». L’été dernier, le magasin a manqué de bouteilles de plongée et de combinaisons humides. « Ils étaient sur un cargo quelque part », a-t-il dit.

Les problèmes d’approvisionnement ont fait baisser ses revenus de vente d’équipement, mais le nombre de cours de certification et de voyages de plongée locaux a augmenté.

Le centre de plongée a pu organiser certains de ses voyages internationaux au cours de la dernière année après les avoir annulés en 2020. Maintenant, a-t-il déclaré, « Nos voyages reprennent vraiment. Ils sont tous complets, et nous ne les annonçons même pas. « 

Anthony Graves, un plongeur de Remsenburg, a inscrit son fils Jay à un récent cours de certification au Hampton Dive Center pour son 14e anniversaire. « Si le vaccin n’avait pas été disponible, nous ne le ferions pas », a déclaré Graves, « mais depuis que nous sommes vaccinés et que nous avons eu nos rappels, nous nous sommes sentis à l’aise avec cela. Il aurait été difficile de suivre les cours avec COVID avant les vaccinations. »

Martha Katz, propriétaire de Scuba Network à Carle Place depuis 1992, a déclaré que l’année dernière avait été la meilleure qu’elle ait eue. « Je ne m’y attendais pas à cause du COVID », a-t-elle dit, « mais je pense qu’après un an de gens qui ne faisaient rien et que le magasin était fermé pendant plusieurs mois, les gens voulaient sortir et commencer à plonger. Les gens ont réalisé que vous ne Il n’est pas nécessaire de partir pour voir de belles épaves et la vie marine. »

Au cours de la dernière année, Katz a organisé des plongées sur la plage autour de Long Island, des charters sur des bateaux de plongée locaux et des voyages à Dutch Springs en Pennsylvanie, et elle a repris ses cinq voyages internationaux annuels. « Et lorsque vous commencez à faire des voyages, les gens commencent à acheter du matériel et à suivre des cours pour obtenir une certification », a poursuivi Katz.

La meilleure année précédente de Scuba Network était 1998. Katz a déclaré que son activité au cours de l’année écoulée était au moins « 50% de plus ». Elle a déclaré que son magasin avait certifié environ 200 personnes, au moins 70 de plus qu’en 1998.

Ed Tiedemann, qui est propriétaire du centre de plongée Tiedemann à Levittown avec sa femme, Jeanne, depuis 1982, a déclaré : « Notre demande n’a pas vraiment beaucoup changé. La récession de 2008 nous a frappés plus durement que COVID parce qu’alors les gens n’avaient pas d’argent pour faire les choses. . »

Danny Rivera, propriétaire depuis 10 ans de Good Life Divers, maintenant situé à Lindenhurst, et copropriétaire du bateau de plongée East Moriches Sidekick depuis l’été dernier, a déclaré : « Nos certifications ont augmenté. Nous faisions habituellement environ 180 cours par an avant COVID et maintenant nous sommes plus de 200. Les ventes d’équipement pendant le COVID ont été astronomiques, en hausse d’environ 40 %, en particulier avec tout le monde faisant de la plongée locale. Nous ne pouvions pas garder les choses en stock, et il était vraiment difficile d’avoir des choses en stock et l’expédition a pris plus long. »

Sidekick a organisé environ 30 jours de charter l’année dernière et presque tous étaient complets. Rivera espère faire 40 à 50 charters cette année.

Le capitaine Ralph Towlen, propriétaire du bateau de plongée Halftime, basé à Shinnecock Inlet, exploite un bateau de plongée depuis 10 ans au large de la Rive-Sud. « Tout le monde était coincé à la maison, et il y avait un désir refoulé et les plongeurs voulaient réserver un voyage, nous avons donc vu une augmentation des charters », a-t-il déclaré. « Ils avaient l’argent qu’ils n’avaient pas dépensé en voyages à l’étranger, alors ils se sont présentés avec un nouvel équipement et un nouvel enthousiasme pour se mettre à l’eau parce qu’ils avaient raté tout l’hiver de plongée. »