MyGolfLife Open avec quatre joueurs au sommet

En Afrique du Sud, le tournoi de golf du DP World Tour « MyGolfLife Open » a démarré en équilibre avec quatre joueurs en tête. Au Pecanwood Golf & Country Club (par 72) à Hartbeespoort (commune située à environ 30 kilomètres de Pretoria), en tête du classement avec un score de 62 (-10) coups, voici l’Espagnol Nacho Elvira, l’Anglais Ross Fisher et les Sud-Africains Hennie Du Plessis et Tristem Strydom.

MyGolfLife Open, résultats

MyGolfLife Open, résultats

Après le premier tour, parmi les Azzurri, le meilleur est Francesco Laporta. Les Pouilles, 37/o avec 67 (-5), ont commencé le pied sur l’accélérateur en réalisant deux birdies et un eagle dans les cinq premiers trous disputés.

Ensuite, le joueur de 31 ans de Castellana Grotte (Bari) a trébuché sur deux bogeys (aux 7 et 11). Ensuite, il a marqué quatre birdies consécutifs (de 14 à 17). Cependant, le tour s’est terminé par un bogey à 18. Plus loin le Turinois Edoardo Molinari, 75/o avec 69 (-3) devant Brescia Nino Bertasio, seulement 116/o avec 71 (-1).

Le Romain Andrea Pavan était en retard, 127 / o avec 72 (par). Parmi les leaders, Elvira et Du Plessis ont été les protagonistes d’un bogey free trial, avec dix birdies. Onze signés par Strydom, avec un bogey. Les birdies de Fisher étaient de neuf, avec un aigle et un bogey.

Bref classement en Afrique du Sud – dans un rendez-vous qui rapporte par paires 1 500 000 dollars – où à la cinquième place, avec 63 (-9), se trouve l’Espagnol Pablo Larrazabal. Il est l’un des sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que l’un des plus riches du monde.

En matière de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 tournois majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport. Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’en 2014 il est devenu le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un véritable bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un peu de confort à bord, alors Privacy l’a.

Long de 48 mètres, d’une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quarts pour neuf membres d’équipage.

Tiger Woods l’appelle habituellement « mon dériveur » même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il dispose également d’une salle de sport à bord où le golfeur continue de s’entraîner. Woods, en effet, préfère rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec des intérieurs en merisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un immense jacuzzi, assez grand pour accueillir huit personnes, et de l’inévitable salle de cinéma et d’un coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est apporté par la zone que Tiger Woods a voulue dédiée à la plongée sous-marine : cela explique aussi la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : la confidentialité coûte 17 millions d’euros et sa maintenance annuelle s’élève à 1,7 million d’euros.

Nécrologie de Richard Henry (2022) - Mountain View, AR - Le Courrier
Lire aussi :
Richard « Rick » Devon Henry, 69 ans, de Mountain View, anciennement de Douvres,…