Nécrologie de Raymond Williams (1948 – 2021) – Waxhaw, Caroline du Nord – Charlotte Observer

Raymond Charles Davies Williams 19 février 1948 – 8 octobre 2021 Waxhaw, Caroline du Nord – Ray Williams, un pionnier de la technologie informatique pour le tricotage et, plus tard dans sa vie, un entraîneur de chevaux doué, est décédé à l’âge de 73 ans. Il avait reçu un diagnostic de emphysème et cancer. Ray, de Holly Bush Farm, Marvin, Waxhaw, laisse sa femme, Terry, et un frère, Richard. Raymond Charles Davies Williams, fils de feu Charles et Minnie Grace Williams, est né à Chester, en Angleterre, et a grandi dans le village voisin de Holt – juste de l’autre côté de la frontière anglaise avec le Pays de Galles – où la famille vivait dans un logement social. Il a fréquenté le lycée (lycée) de Wrexham, qu’il a quitté à 16 ans pour travailler pour Erie Electronics, une entreprise de fabrication de composants électroniques dans la même ville. Tout en travaillant pour Erie, il a également passé du temps à l’université, obtenant des diplômes nationaux ordinaires et supérieurs en génie électronique, puis a étudié à l’Université Aston à Birmingham (dans les Midlands anglais) où il a obtenu un diplôme spécialisé dans le même sujet. Au début des années 1970, alors qu’il travaillait pour une entreprise britannique qui développait ce qui était alors une technologie pionnière pour l’industrie du tricot commercial, Ray a visité l’Amérique à plusieurs reprises et l’a tellement aimé qu’au cours d’un voyage, il a décidé de rester. Il a travaillé pour un certain nombre de sociétés, dont General Time, SAI Engineering et Gaston County Dyeing Machine, avant de créer sa propre entreprise, R.C. Systems Inc. Il s’agissait d’un cabinet de conseil en conception spécialisé dans les logiciels et le matériel pour le tricotage commercial de tissus ainsi que dans d’autres applications commerciales et industrielles. Les systèmes de tricotage de tissus permettaient aux utilisateurs de dessiner des motifs ou d’importer des photos, puis de nouer automatiquement l’image sur de grandes machines. Ses systèmes se sont vendus non seulement aux États-Unis, mais dans d’autres pays, notamment le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Chine. En 1986, Ray a épousé Terry Blankenship, de Charlotte, et ils se sont installés à Pencoyd Lane, avant de quitter la ville quelques années plus tard pour s’installer à Marvin. Avec plusieurs hectares de terre dans leur nouvelle maison, Ray a pu assouvir son intérêt pour les chevaux. Il est devenu bien connu localement en tant qu’expert dans le recyclage des chevaux de course pour des activités d’équitation plus douces. Il a développé une compréhension approfondie du comportement équin et avait un réel don pour tirer le meilleur parti de n’importe quel cheval, en utilisant ce qu’il appelait des « techniques d’équitation naturelles » dans lesquelles les éléments clés étaient la douceur, les signaux manuels et le langage des garçons plutôt que les techniques traditionnelles de « casse » . Il aimait particulièrement enseigner l’équitation aux gens et comment observer les chevaux de près pour permettre une meilleure compréhension et une plus grande empathie avec eux. Dans un renversement de son rôle de réentraînement de chevaux de course, il a déjà été appelé à entraîner un cheval pour la course. Beaujack (connu sous le nom de BJ) a été formé par Ray Williams en tant que poulain à la ferme Hollybush, et a rapidement remporté une première place, quatre secondes, un troisième et deux quarts lors de diverses réunions de course, gagnant plus de 50 000 dollars pour ses propriétaires. La plupart des chevaux de course ne gagnent pas autant que leur prix d’achat : BJ avait été acheté comme poulain pour seulement 1 000 $. Ray Williams était également la force motrice de MARES – le Marvin Area Recreational Equine Show, un événement dont le but était d’expliquer aux non-cavaliers tout ce que les chevaux avaient à offrir. La première année a attiré 200 personnes ; à la quatrième année, la fréquentation était de près de 1 600 personnes. Il a également été actif dans d’autres parties de la communauté, en tant que président du conseil de planification du village de Marvin de 1999 à 2005, et plus tard en tant que président du conseil des parcs et des voies vertes de Marvin pendant environ trois ans. En dehors de tout cela, pendant de nombreuses années, il a également trouvé le temps de s’adonner à ses passions pour la plongée sous-marine et le ski sur neige, obtenant ainsi les meilleures qualifications. Ray Williams manquera beaucoup à sa famille, ses amis et la communauté Marvin locale, et bien plus loin, partout où ses innovations électroniques et son enthousiasme contagieux pour les chevaux lui ont permis de tisser des liens. Les cadeaux commémoratifs peuvent être fous pour les Mitey Riders, une école d’équitation thérapeutique pour les personnes handicapées. Condoléances et de bons souvenirs peuvent être partagés sur www.McEwenPinevilleChapel.com. Nous prévoyons d’avoir une « célébration » de la vie de Ray à une date ultérieure. Pour être inclus, veuillez envoyer par e-mail vos coordonnées et une phrase expliquant comment vous connaissez Ray à l’adresse e-mail privée suivante : [email protected]

Publié par Charlotte Observer le 17 octobre 2021.