Revue Devenir Cousteau : Aller en profondeur sous l’eau avec le célèbre pionnier de l’océanographie

De National Geographic, Becoming Cousteau est un documentaire qui explore la vie de l’océanographe français Jacques Cousteau, qui a inventé les appareils de plongée et de plongée, dont l’appareil respiratoire Aqualung. Il est peut-être mieux connu pour sa série télévisée Underwater World of Jacque Cousteau, qui a inspiré le film 20 000 lieues sous les mers de 1954 de Disney.

Devenir Cousteau est intrigant et fascinant à regarder pour les téléspectateurs. La cinématographie est à couper le souffle, avec des images en gros plan de poissons, de la flore et de la vie océanique. Rien de tout cela ne serait possible sans la technologie pour respirer sous l’eau. À 10 000 pieds ou plus, l’air vous presse de tous les côtés. La pression de l’océan peut littéralement vous écraser. Assurer la sécurité du plongeur est extrêmement important, tout comme le filmer. ??

Le film montre comment Jacques-Yves Cousteau a été un pionnier de l’océanographie, surmontant de nombreux défis en cours de route, dans son voyage de tragédie et de triomphe.La cinéaste Liz Garbus emprunte la voie documentaire standard en examinant la vie de Cousteau de sa naissance à sa mort en 1997. Le film commence lentement et devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure qu’il progresse.La fascination de Cousteau pour l’eau a commencé à l’âge de quatre ans, lorsqu’il a appris à nager. Adolescent, il a acheté un appareil photo et l’a démonté pour comprendre son fonctionnement. Cousteau a fréquenté des pensionnats et est finalement allé à l’Académie navale française. Il obtient son diplôme d’officier d’artillerie et rejoint le service de renseignements de la Marine nationale. Dans la Marine, Cousteau a utilisé sa caméra pour filmer des ports exotiques dans les océans Indien et Pacifique Sud. ??

En 1933, Cousteau a failli mourir dans un accident de voiture. Pour se remettre de ses blessures, il a nagé dans la mer Méditerranée. Son meilleur ami, Philippe Tailliez, lui a offert des lunettes de natation qui l’ont aidé à ouvrir les yeux sous l’eau et à s’émerveiller devant les poissons, la flore et le paysage aquatique.En 1937, Cousteau épouse Simone Melchior. Ils ont eu deux fils, Jean-Michel et Philippe, qui ont tous deux rejoint leur père dans des expéditions de plongée sous-marine. Son épouse Simone est décédée en 1990 et un an plus tard, le vieux Cousteau épousa Francine Triplet, avec qui il eut une fille et un fils (né alors que Cousteau était marié à Simone.) 

Inventer l’Aqua-Lung & Caméra vidéo résistante aux chocs

Inventer l'Aqua-Lung & Caméra vidéo résistante aux chocs

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Cousteau poursuit tranquillement ses expériences et explorations sous-marines. En 1943, il rencontre un ingénieur français nommé Emile Gagnan, qui partage sa passion pour la plongée sous-marine. À cette époque, les bouteilles d’air comprimé ont été inventées et Cousteau et Gagnan ont expérimenté des tuyaux de plongée, des combinaisons de corps et des appareils respiratoires. Finalement, ils ont développé le premier appareil Aqua-Lung qui a permis aux plongeurs de respirer sous l’eau pendant de longues périodes.Cousteau a également développé une caméra étanche et résistante aux chocs pour résister à la forte pression des excursions océaniques. Pendant ce temps, Cousteau réalise deux documentaires sur l’exploration sous-marine, Par dix-huit mètres de fond (18 mètres de profondeur) et Épaves.

A voir aussi :
PUNE Pour Sameer Mhadgut et sa famille, c’est une opportunité passionnante de…

Mouvement de résistance français

Mouvement de résistance français

Alors que la Seconde Guerre mondiale se poursuivait, Cousteau a rejoint le mouvement de la Résistance française. Il a espionné les forces armées italiennes et documenté leurs mouvements de troupes. En reconnaissance de ses efforts de résistance, Cousteau a reçu la médaille de la Légion d’honneur française.Après la guerre, Cousteau travaille avec la marine française pour immobiliser les mines sous-marines. C’était très dangereux, car les mines pouvaient exploser accidentellement à tout moment. Entre les missions, Cousteau a continué à effectuer divers tests et à filmer ses excursions sous-marines.

Mélangez aventure tropicale et détente insulaire à Anguilla
Ceci pourrez vous intéresser :
Anguilla en tant que destination de vacances peut être décrite comme le…

Première expédition archéologique sous-marine

En 1948, Cousteau réunit avec Philippe Tailliez une équipe de plongeurs expérimentés et de scientifiques universitaires pour mener la première expédition archéologique sous-marine. Ils ont exploré le Mahdia, une épave romaine qui s’était enfoncée profondément dans la mer Méditerranée. Cette expédition marqua le début de l’archéologie sous-marine.

Nécrologie de William Conner (2021) - Hartford, Connecticut - Hartford Courant
Sur le même sujet :
William A. (Bill) Conner, ingénieur électricien à la retraite et résident de…

Recherche océanographique avec le Calypso

En 1950, Cousteau a converti un ancien dragueur de mines britannique en un navire de recherche océanographique qu’il a nommé Calypso. Cousteau a lancé le premier groupe de recherche sous-marine de la Marine française et a exploré l’océan à l’aide de la Calypso. Finalement, les voyages sous-marins de Cousteau ont été présentés au public dans la série télévisée Underwater World de Jacque Cousteau. Dans l’ensemble, ce film est fascinant et amusant à regarder. Il donne vie au voyage de Cousteau explorant l’océan avec ses appareils respiratoires révolutionnaires et ses films sous-marins. En fin de compte, il était préoccupé par la pollution des océans et le changement climatique, et a collaboré avec la National Geographic Society pour accroître la sensibilisation à ces problèmes.

Les points de vue et opinions exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de Movieweb.