Sebastian Heisele mène avec Scott Jamieson

Aux Emirats Arabes Unis, à l’issue du premier tour, le championnat de golf de Ras Al Khaimah voit l’Allemand Sebastian Heisele et l’Ecossais Scott Jamieson (tous deux auteurs d’un essai gratuit bogey, avec 7 birdies) jumelés en tête du classement avec un score de 65 (-7) tirs, un d’avantage sur le Belge Thomas Detry, l’Américain Johannes Veerman, le Sud-Africain Brandon Stone et l’Ecossais David Law, tous 3/i avec 66 (-6).

Sebastian Heisele et Scott Jamieson

Sebastian Heisele et Scott Jamieson

Dans l’Emirat de Ras Al Khaimah, dans le tournoi DP World Tour (2.000.000 dollars de prize money à gagner), le Poulain Francesco Laporta (de retour de deux cuts consécutifs) a jusqu’ici été le meilleur parmi les Azzurri.

Trente-sixième avec 70 (-2), Guido Migliozzi de Vicenza (meilleur Italien du classement mondial et auteur d’un birdie et d’un eagle dans les trois premiers trous joués, puis à la place deux bogeys sont arrivés) et Nino Bertasio de Brescia, tous deux 44 / je avec 71 (-1).

Derrière eux se trouvent Edoardo Molinari de Turin, Andrea Pavan de Rome et Lorenzo Gagli de Florence, tous 68/i avec 72 (par). En difficulté Renato Paratore, 111 / o avec 75 (+3). Sur le parcours du Al Hamra Golf Club (par 72) le Danois Nicolai Hojgaard, vainqueur de l’Open d’Italie en 2021, occupe la 7e place avec 67 (-5).

Même score pour l’Anglais Matthew Southgate. Il est l’un des sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que l’un des plus riches du monde. En matière de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 tournois majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport.

Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’en 2014 il est devenu le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un véritable bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un peu de confort à bord, alors Privacy l’a.

Long de 48 mètres, d’une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quarts pour neuf membres d’équipage.

Tiger Woods l’appelle habituellement « mon dériveur » même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il dispose également d’une salle de sport à bord où le golfeur continue de s’entraîner. Woods, en effet, préfère rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec des intérieurs en merisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un immense jacuzzi, assez grand pour accueillir huit personnes, et de l’inévitable salle de cinéma et d’un coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est apporté par la zone que Tiger Woods a voulue dédiée à la plongée sous-marine : cela explique aussi la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : la confidentialité coûte 17 millions d’euros et sa maintenance annuelle s’élève à 1,7 million d’euros.

La côte de Visakhapatnam regorge d'activités de sports nautiques après des mois d'interruption
Voir l’article :
Les kayakistes et les plongeurs du lever du soleil se rassemblent le…